La Chef de l’Etat appelle à l’union des Taiwanais pour défendre la souveraineté du pays

80
Tsai Ing-wen réagit à la rupture diplomatique avec le Salvador (Source image : CNA)

Quelques heures après son retour de son voyage officiel en Amérique latine à Taiwan, Tsai Ing-wen a organisé ce matin une conférence de presse au sujet de la rupture diplomatique avec le Salvador. Tsai Ing-wen (蔡英文) a indiqué que les ruptures diplomatiques tout comme la pression chinoise sur les compagnies aériennes internationales, la révocation du droit d’organiser des compétitions sportives internationales, ou encore le survol des avions militaires chinois au-dessus des eaux taiwanaises sont autant d’agissements qui s’inscrivent tous dans la lignée de la politique d’intimidation pratiquée par Pékin. Les actions de Pékin ne menacent pas uniquement la paix interdétroit, elles interfèrent directement dans la politique intérieure de nombreux pays perturbant l’ordre du marché international. Tsai Ing-wen invite ainsi la société internationale à ne pas néglier ces pratiques qui n’impliquent pas uniqument Taiwan. Elle convie également les partis politiques taiwanais à s’unir face à la Chine : « Le fait d’abîmer les relations diplomatiques établies au nom de la République de Chine – Taiwan met au défi notre dernière limite commune. Le fait d’exercer la pression sur nos alliés pour établir des relations officielles à condition de rompre les relations officielles avec la République de Chine – Taiwan représente une atteinte à notre souveraineté. » La Présidente taiwanaise a indiqué que malgré la multiplication des pressions chinoises, les Taiwanais ne baisseront pas les bras et ne renonceront pas à la liberté ni à la démocratie.