Taiwan a progressé dans sa lutte contre la corruption

25

Selon les conclusions d’un comité d’examen international, Taiwan a réalisé des progrès significatifs dans la prévention de la corruption.

En mars dernier, Taiwan avait publié un rapport national sur la lutte contre corruption à Taiwan, conformément à la convention anti-corruption de l’ONU. Ce rapport vient d’être examiné par un comité international qui s’est réuni à Taipei cette semaine.

Ce comité a félicité le pays pour ses efforts mais a aussi souligné les points à améliorer. En particulier, la coopération entre les différentes organisations chargées de prévenir ou de combattre la corruption devrait être examinée. L’Agence anti-corruption taiwanaise devrait également recevoir davantage de ressources et son indépendance pourrait être renforcée par la nomination de ses membres par le Premier ministre. Cette agence doit ensuite évaluer les organismes publics sur une base annuelle. Les entreprises et les associations devraient enfin instaurer de nouvelles restrictions pour les dons aux partis politiques.

Dans le cas des projets de marchés publics, un comité indépendant devrait être mis en place, tandis que les fonctionnaires devraient être tenus de signaler les activités de lobbying excessives auprès de l’Agence anti-corruption.