Le sénateur américain Corey Gardner propose le Taipei Act of 2018 en vue de défendre les intérêts diplomatiques taiwanais

28

Le politicien américain Corey Gardner, à la tête du sous-Comité Asie-Pacifique du Sénat, a présenté une proposition visant à protéger les intérêts de Taiwan par des moyens législatifs. Il suggère en particulier l’adoption de la loi de Taipei 2018 qui octroye au Département d’Etat américain le droit d’adopter des mesures diplomatiques et économiques envers les alliés taiwanais risquant de rompre les relations officielles avec Taiwan.

Cependant, Gardner a ajouté que ce projet de loi ne vise pas les pays dissidents. Selon lui, le Taipei Act of 2018 ne sera qu’un instrument de soutien à Taiwan sur la scène internationale.

Le 23 août, la Maison-Blanche a critiqué la décision d’El Salvador de rompre ses relations diplomatiques avec Taiwan pour tomber dans le giron de la Chine. Le document officiel de la Maison Blanche indique que certains pays visent sur les investissements directs chinois dans les infrastructures en vue de générer une croissance économique à court terme, alors qu’ils risquent de tomber dans la politique chinoise de dépendance et de domination économique à travers des intérêts.