Portée électorale de la révocation du droit d’accueil des jeux de la jeunesse de l’Asie de l’Est

27
Course à la tête de la mairie de Taichung (source image : flickr)

Sous la pression de Pékin, le comité des jeux asiatiques a révoqué le 24 juillet dernier le droit de Taichung d’accueillir les jeux de la jeunesse de l’Asie de l’Est 2019. Cette affaire semble avoir bénéficié au candidat démocrate des élections municipales de la supermunicipalité Lin Chia-lung (林佳龍) alors qu’il était au coude à coude avec sa principale rivale Lu Shiow-yen (盧秀燕) du parti KMT. Selon les observateurs, les tentatives de Pékin de diminuer le profil de Taiwan a, au contraire, incité les Taiwanais à consolider leur identité. Ce développement ne s’avère pas en faveur des candidats du parti KMT, qui prônent le rapprochement avec la Chine.

Le professeur Fan Shi-ping (范世平) à l’Université Normale de Taiwan a analysé : « Apparemment, l’affaire a creusé l’écart entre les deux candidats. Lin Chia-lung du DPP n’avait pas eu trop envie de parler de l’affaire. Puis, il s’est rendu compte de sa portée sur les tendances électorales. C’est pourquoi il a décidé par la suite de faire appel auprès du comité asiatique des J.O. et d’envisager l’organisation d’autres compétitions sportives internationales afin de mettre en avant l’injustice. C’est un développement assez inattendu. »

Les derniers résultats d’enquête indiquent que Lin Chia-lung juit d’une cote de 42%, soit 9 points de plus que Lu Shiow-yen.