Le gouvernement allemand regrette l’exécution de la peine capitale à Taiwan

38
(Source image:Amnesty International)

Bärbel Kofler, Commissaire allemande chargée de la politique des droits de l’Homme et de l’aide humanitaire, a publié une déclaration regrettant la reprise de l’application de la peine de mort à Taiwan. Elle a précisé que l’Allemagne et les autres pays européens agissent depuis de longues années pour l’abolition de la peine de mort. L’exécution de Lee Hong-ji (李宏基) vendredi dernier marque ainsi une régression de Taiwan en matière des droits de l’Homme alors que le pays jouit d’une démocratie stable et d’une protection des droits de l’Homme. Bärbel Kofler exhorte Taiwan à suspendre l’exécution de la peine capitale, un premier pas vers l’abolition de cette peine.