Le gouvernement s’engage à soutenir les start-up

27
Le premier ministre William Lai (5e à gauche) s'engage à soutenir les start-up (photo : RTI)

Aujourd’hui, lors de l’ouverture d’un forum sur la technologie organisé par le quotidien Economic Daily News, le premier ministre William Lai (賴清德) s’est exprimé devant les participants.

Le chef du gouvernement a profité de l’occasion pour mettre en avant les efforts fournis par le gouvernement pour aider les start-up à lancer leurs affaires. Ces aides interviennent à plusieurs niveaux, y compris le financement partiel par un fonds gouvernemental, l’autorisation des transactions de gré à gré (over-the-counter) et la mise en place d’un « bac à sable réglémentaire » pour encadrer les fintechs sans tuer l’innovation. Même pour les start-up qui souhaitent revendre leur société plus tard, le gouvernement les aidera aussi. « Certaines start-up n’ont pas l’intention de devenir une grande entreprise parce que ce n’est pas leur objectif. Dans ce cas-là, elles peuvent coopérer avec des multinationales. Pour cela, nous avons amendé la loi sur la fusion d’entreprises et multiplié les moyens pour cette solution afin d’encourager les start-up à se développer, » a déclaré William Lai.

Le premier ministre a par ailleurs cité Moris Chang (張忠謀), fondateur de Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC), qui a dit que lorsqu’il y aura des dizaines de milliers de start-up à Taiwan, la promotion industrielle du pays se produira tout naturellement.