Le Premier ministre taiwanais envisage des cours d’anglais dès la maternelle

41
William Lai (image CNA)

Dans le cadre des efforts du gouvernement pour faire de Taiwan un pays bilingue, le Premier ministre William Lai (賴清德) envisagerait de lever l’interdiction d’enseigner l’anglais à la maternelle. La législation en vigueur interdit en effet à la fois l’enseignement en anglais à la maternelle et la nomination d’enseignants étrangers dans ces écoles.

William Lai a chargé la commission ministérielle pour le développement national de prendre en charge la promotion du bilinguisme. Un comité interministériel établira prochainement le calendrier pour la mise en œuvre de cette politique qui doit être mise en place en 2019.
Comme l’apprentissage d’une langue dès le plus jeune âge donnerait de meilleurs résultats, William Lai a chargé le ministère de l’éducation de rechercher une possibilité pourlever l’interdiction d’enseigner l’anglais à la maternelle.Selon la ministre de la Commission pour le développement national, Chen Mei-ling (陳美伶), l’objectif de la politique bilingue est de permettre à chaque citoyen de comprendre, converser, lire et écrire en chinois et en anglais.Selon elle, d’ici la fin de l’année la commission présentera des propositions plus concrètes pour réaliser ce projet de pays bilingue.