Le KMT boycotte le rapport sur l’état de la nation du Premier ministre

27
Blocage de la tribune au Parlement (image CNA)

Le Kuomintang (KMT), parti de l’opposition, a boycotté vendredi le rapport sur l’état de la nation du Premier ministre William Lai (賴清德).

Lai et d’autres responsables du gouvernement devaient présenter un rapport à la législature lors de la dernière session de septembre. Cependant, les législateurs du KMT ont occupé la tribune et empêché Lai de le faire. La raison de ce comportement est qu’ils ne sont pas satisfaits de la manière dont la commission de la justice transtionnelle traite le dossier de son ancien vice-Président Chang Tien-chin (張天欽), qui a tenté d’attaquer un candidat du KMT au Nouveau Taipei avec les ressources de la commission.

Chang Tien-chin avait démissionné mi-septembre pour avoir tenu des propos qualifiés d’ « inacceptables et inappropriés » par le gouvernement. Toutefois, bien que la commission ait ensuite mené une enquête, aucune mesure punitive n’a été prise à l’encontre de Chang.

Le chef du groupe parlementaire législatif du KMT, Tseng Ming-chung (曾銘宗), a accusé la commission de ne pas avoir procédé à une enquête interne.
Tseng Ming-chung  : « Face à ce scandale politique majeur, la demande du groupe parlementaire du KMT est très simple. Tout d’abord, une enquête menée par un organisme extérieur. Il faut faire connaître les faits au public et les examiner afin que le public retrouveconfiance dans la Commission pour la justice transitionnelle ».