La MAC espère pouvoir rendre visite à Lee Ming-che dans le courant du mois

33
(Image CNA)

Condamné en novembre 2017 à cinq années de détention pour subversion au pouvoir de l’Etat par un tribunal du Hunan en Chine, l’activiste pro-démocratie taiwanais Lee Ming-che (李明哲) a été transféré dans une nouvelle prison en octobre sans que la Chine ait fourni de détail quant à ce transport. La famille a alors du annulé la visite prévue.

Chen Ming-tong (陳明通), le Président de la commission ministérielle des affaires continentales (MAC), s’est exprimé aujourd’hui devant le Yuan Législatif : « Dernièrement, la viste a été prévue et Lee Ming-che a soudainement été transféré dans une autre prison et nous n’avons pas pu lui rendre visite. Peu de temps après il a été re-transféré. Agir de la sorte sans donner de raison et sans le respecte des droits de l’Homme. Nous avons exprimé notre mécontentement à travers la Fondation pour les échanges dans le détroit (la SEF) et avec elle nous faisons tout pour organiser une visite de Lee Ching-yu (李凈瑜) vers le milieu du mois. »