Supprimer la production d’électricité à partir du charbon pour 2030 s’avèrera difficile

24
Tseng Wen-sheng (曾文生) (image CNA)

La commission de protection de l’environnement du Yuan Législatif a examiné hier jeudi le projet de loi visant à réduire les émissions de carbone. Le gouvernement s’était fixé pour objectif de supprimer le nucléaireavant 2025, toutefois, face à la sérieuse pollution de l’air en automne et en hiver ces dernières années, les législateurs du Kuomintang ont demandé au gouvernement de prévoir une réduction progressive de la production d’électricité par combustion du charbonet de suivre l’exemple de pays tels que le Canada ou le Royaume-Uni, membres de la Powering Past Coal Alliance, qui vise à éliminer la production d’énergie à base de charbon d’ici 2030.
Le vice-ministre de l’Economie, Tseng Wen-sheng (曾文生), a souligné que parmi les pays membres de la Powering Past Coal Alliance, pour plus d’un tiers de ces pays, seulement 10% de leur électricité est produite par combustion du charbon. Tseng a déclaré que Taïwan devrait passer en-dessous des 30% d’ici 2025, alors que le niveau actuel est de 45%, mais qu’il serait difficile de ramener le pourcentage à zéro avant 2030.
Pour sa part, le législateur du Kuomintang Sufin Siluko (廖國棟), s’est dit préoccupé par le fait que le gouvernement augmente la production de gaz naturel, étant donné que les installations de stockage de gaz ne résistent qu’à des séismes d’amplitude 5 sur l’échelle de Richter, ce qui pourrait présenter un risque.Le vice-ministre a répondu que Taipower améliorera la résistance aux tremblements de terre des réservoirs de stockage.