Les incultes s’envoient dans l’espace, regardent Netflix et atterrissent au Musée National du Palais

79
Musée national du Palais de Taipei (image Flickr)

Fermera, fermera pas?

Cette semaine a été marquée par l’annonce du Conservateur du musée national du palais de Taipei qui a fait l’effet d’une bombe: LE musée envisageait très sérieusement de fermer entièrement pendant trois ans de 2020 à 2023 le temps des travaux de rénovation et d’agrandissement… Il n’en fallait pas plus pour déclencher une levée de boucliers telle que le conservateur a rétro-pédalé dès le lendemain en tentant de se justifier et précisant que le musée ne fermerait finalement pas. Les incultes s’empressent de vous donner tous les détails et réactions à cet imbroglio de la semaine.

Un petit tour dans l’espace

Fabien nous parle d’une jeune entreprise franco-taiwanaise, Odysseus Space, qui se spécialise dans les cubesats ou nano-satellites, qui sont souvent envoyés en essaim dans un but d’exploration spatiale, de rechercher ou de mesures. L’entreprise a déjà envoyé 15 satellites dans l’espace et collaboré avec 7 pays, malgré une création récente, puisque la start-up a été lancée en 2016. Odysseus Space a été primée le 30 octobre dernier à Bilbao en Espagne, où elle a reçu le prix du défi SpaceResourcers des Masters de l’exploration spatiale, organisés par l’Agence Spatiale Européenne (ESA). Basée jusqu’à présent à Tainan et menée par une dynamique équipe française, l’entreprise devrait déménager prochainement au Luxembourg, tout en gardant une base à Taiwan ainsi que sa coopération avec l’université Cheng Kung, l’une des rares universités au monde à se concentrer sur les cubesats.

 

Neflix et les séries taiwanaises

Bastien nous fait découvrir le Netflix version Taiwan avec deux séries produites par le géant du streaming.
On découvre tout d’abord « A Taiwanese Tale of Two Cities »m l’histoire de deux destins croisés, celui d’une jeune Taïwanaise partant à l’étranger pour l’étranger pour la première fois, à San Francisco aux Etats-Unis et d’une Taiwanaise née et éduquée aux Etats-Unis faisant le voyage inverse pour découvrir  la culture de ses parents.
Ensuite, une future série qui devrait sortir début 2019, « Tiger Princess », parlant de la fille d’un chef mafieux qui, ne souhaitant pas suivre les pas de son père, va découvrir le bling bling et la vie sous les projecteurs en devenant garde du corps d’une starlette.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here