Quand la politique s’immisce aux 55e Golden Horse

51
Fu Yue (傅榆) à droite sur l'image (Image CNA)
Écouter

La 55e édition des Golden Horse à Taipei a été le théâtre d’une polémique qui a fait passer en arrière plan les prix remportés par les films, réalisateurs, acteurs etc.
Un discours en particulier a fait se déchainer les internautes, notamment chinois, c’est celui de Fu Yue (傅榆). La réalisatrice de Our Youth in Taiwan, primé meilleur film documentaire de cette édition, a déclaré en recevant son prix : « J’espère vraiment qu’un jour, notre pays sera considéré comme une entité vraiment indépendante, c’est mon souhait le plus cher en tant que Taiwanaise »

Dans le Décryptage du jour, nous revenons sur son discours et celui de Chinois du monde cinématographique, sur le discours de la ministre taiwanaise de la culture et sur comment la politique s’est immiscée dans ce qui devait être une fête du 7e art.