Les Etats-Unis mettent en garde leurs alliés contre l’usage d’équipements Huawei

30
(image CNA)

D’après le journal japonais Nikkei Asian Review, des officiels américains auraient mis en garde des officiels de pays alliés et les compagnies de télécommunication allemandes, italiennes et japonaises contre l’usage d’équipements fabriqués par la compagnie chinoise Huawei, par peur de risques au niveau de la cybersécurité. Ces compagnies de télécommunication usent en effet abondamment de matériel Huawei et l’Allemagne, l’Italie et le Japon disposent sur leur territoire de bases militaires américaines. Le gouvernement américain craint que l’emploi de matériel chinois dans ces pays n’ouvre la porte à de l’espionnage de la part de la Chine ou à des fuites d’informations classées secret défense. Le département de la Défense américain dispose de son propre réseau de télécommunications par satellite pour traiter les communications particulièrement sensibles, mais la plupart des communications dans de nombreuses installations militaires sont acheminées via des réseaux commerciaux.

Huawei est le premier fournisseur mondial d’équipements de télécommunication et d’Internet, avec un chiffre d’affaires global de 92,55 milliards USD en 2017. Ses produits sont utilisés dans 170 pays.

La société a été fondée en 1987 par un ancien ingénieur de l’Armée populaire de libération, ce qui pourrait indiquer des liens cachés entre elle et le PCC.