La Chine bloque toute information sur les élections taiwanaises

56
(image Wikimedia)

Depuis le début du scrutin à Taiwan, les autorités chinoises ont bloqué toute information à leur sujet aussi bien sur les sites d’information que sur les médias sociaux.
Tandis que les principaux médias minimisent l’événement, certaines chaînes de télévision parlant des élections ont été totalement bloquées. Ainsi, TVB Jade, une chaîne hongkongaise diffusant en cantonais et que l’on peut aussi capter dans la province du Guandong, a été censurée après avoir commencé à diffuser des informations relatives aux élections.
Les informations sur les élections taiwanaises sont censurées en Chine pour empêcher les citoyens chinois de se demander pourquoi ils ne peuvent pas choisir leurs élus, mais aussi pour que ces informations n’envahissent pas l’actualité chinoise, faisant passer à la trappe les nouvelles que le PCC veut mettre en avant.
Le PCC censure régulièrement les nouvelles internationales et les phénomènes sociaux lorsqu’il craint qu’ils ne fassent des vagues dans l’opinion chinoise. Au moment du pic du mouvement #MeToo, la Chine a censuré le hashtag sur la plate-forme de médias sociaux Weibo, équivalent local de Twitter. En effet, dans un pays où 40% des femmes déclarent avoir subi un harcellement sexuel sur leur lieu de travail, le mouvement était considéré comme potentiellement dangereux pour le parti et la stabilité du pays.
La censure par la Chine des élections taiwanaises n’est bien sûr pas une surprise, mais la censure des émissions télévisuelles hongkongaises traitant l’événement est nouvelle et ne laisse guère d’illusions sur le sort futur de Hong Kong pour ce qui est de la liberté d’expression.