Le rapport d’enquête sur le déraillement du Puyuma pointe la vitesse excessive

24
Enquête sur le déraillement du puyuma express (Image CNA)

Le groupe d’enquête administrative constitué par le gouvernement pour établir les raisons du déraillement du train express Puyuma qui a coûté la vie à 18 personnes le 21 octobre dernier a remis son rapport aujourd’hui.

Plusieurs défaillances ont été listées parmi lesquelles la vitesse excessive du train comme raison directe de l’accident. Le rapport stipule que la vitesse du train à l’approche de la courbe de 306 m de rayon de la gare Xinma était de 141 km/h alors que la portion est limitée à 75 km/h.

Allen Hu (胡湘麟), directeur du bureau des chemins de fer et porte-parole du groupe d’enquête administrative, a ajouté que de multiples causes indirectes s’ajoutent aux raisons du déraillement : « Aux commandes du train, le chauffeur était en communication permanente pour tenter de régler les problèmes du train et il n’a pas ralenti sa vitesse à l’entrée du virage de la gare de Xinma, conformément à la réglementation. D’autre part, le système ATP a été débranché et le système de surveillance du train express Puyuma n’était pas connecté, rendant impossible la mise en oeuvre des mesures de sûreté pertinentes. »

Dans son rapport, le groupe d’enquête administrative estime que des dysfonctionnements et défaillances sont imputables aux cinq niveaux concernés depuis l’organisation de la société des chemins de fer jusqu’à la maintenance du site en passant par le personnel et les équipements.