2025 ne sera plus la date butoir pour le renoncement définitif à l’énergie nucléaire

26
Kolas Yotaka, porte-parole du gouvernement (source image : RTI)

La plupart des Taiwanais ont dit “Oui” à l’abolition de la 1ère clause de l’article 95 de la loi sur la gestion de l’électricité lors des référendums de samedi dernier. Cette clause votée suite à la catastrophe nucléaire de Fukushima au Japon avait fixé 2025 comme date limite pour faire de Taiwan un pays sans nucléaire.

Le résultat du vote a démontré qu’entre la sécurité et l’approvisionnement fiable en énergie, les habitants ont fait primer ce dernier. Conformément à la loi référendaire, la clause en question perdra sa validité au plus tard trois jours après la publication officielle des résultats des référendums. Le gouvernement démocrate, fermement opposé au nucléaire, se doit de se soumettre à la décision populaire.

Kolas Yotaka, porte-parole du gouvernement, a déclaré que la date butoir sera rayée mais elle a rappelé en même temps la problématique des déchets nucléaires qui ne cessent de s’accumuler. « Il revient à toute la population de réfléchir à des solutions pour les déchets nucléaires. Le gouvernement respecte les résultats du référendum et le ministère de l’économie sera chargé de réexaminer la politique énergétique, » a-t-elle déclaré.

Une réunion inter-ministérielle sera organisée demain à laquelle prendra part aussi le premier ministre William Lai (賴清德). Néanmoins, la porte-parole a tenu à souligner que la position du gouvernement en faveur du développement des énergies renouvelables reste inchangée.