Le 2 décembre dans l’Histoire

18
Puyi à l'âge de deux ans (image Wikimedia)

Éphéméride en Asie: le 2 décembre dans l’Histoire

1908 : Puyi âgé de 3 ans accède au trône et devient le dernier empereur chinois.

1923 : Fondation du parti politique « Young China Party » à Paris en France.

1954 : Le ministre des affaires étrangères George Yeh (葉公超) et le secrétaire d’Etat des Etats-Unis John Foster Dulles signent le Traité de coopération mutuelle et de sécurité entre les États-Unis et Taïwan.

1965 : L’Organisation mondiale de la Santé reconnait l’éradication du paludisme à Taiwan

1968 : Le groupe de la Banque mondiale accorde un prêt de 50 millions de dollars américains à la société taiwanaise d’électricité Taipower pour la construction d’un barrage.

1976 :Le navire de recherche « Haikong » entame une expédition au pôle sud à partir du port de Keelung.

1985 : L’ensemble des suspects impliqués dans l’assassinat du dirigeant de l’opposition des Philippines Ninoy Aquino est innocenté

1988 : Un cyclone avec des vents soufflants à 177 km/h ravage le Bangladesh faisant des milliers de morts et plus de 5 millions de personnes sans abri.

2008 : Première distribution de trois étoiles du guide Michelin attribuée à un chef chinois, il s’agit de Chan Yan-tak (陳恩德) de Hong Kong.

2010 : Condamnation de l’ancien chef de l’Etat Chen Shui-bian (陳水扁) et de son épouse dans le dossier de corruption. Le couple présidentiel est condamné à 11 ans de prison.

2011 : Le Parlement amende les réglementations sur les pensions pour les agriculteurs âgés en augmentant les pensions de 1000 dollars taiwanais.

2012 : Effondrement partiel du tunnel autoroutier de Sasago au Japon, 9 morts.

2013 : Lancement de la sonde lunaire Chang’e-3 par la Chine

2014 : Les dirigeants du mouvement « Occupy Central » de Hong Kong annoncent la fin de leur mouvement de 66 jours pour la démocratisation de Hong Kong.

2015 : – Visite en Chine du secrétaire général du Parti Libéral démocrate japonais, Sadakazu Tanigaki et du secrétaire général du parti Kōmeitō. Cette visite permet de redémarrer les échanges entre les partis au pouvoir entre la Chine et le Japon

       – Le Président chinois Xi Jinping effectue une visite en Afrique du sud, et conclut des projets d’investissements de 6,5 milliards de dollars américains.