Un pas vers l’avenir pour l’industrie des véhicules autonomes taiwanaise

26
(Image Flickr)

Un véhicule autonome désigne n’importe quel véhicule terrien, marin ou aérien apte à circuler sans pilote. Cette nouvelle technologie l’est aussi vis-à-vis de la loi qui doit évoluer en conséquence. Ainsi, le Yuan législatif a validé aujourd’hui des réglementations permettant de supprimer des supervisions spécifiques au stade d’innovation et d’expérimentation des technologies relatives, raccourcissant donc le temps d’attente d’un projet. La durée d’expérimentation, le nombre de prolongations accordées ou la sécurité d’expérimentation sont néanmoins réglementés.

Karen Yu (余宛如), députée du DPP initiatrice du projet de loi, a indiqué que c’est la première législation au monde incluant les véhicules autonomes terriens, aérien et marins et que cela promet un bel avenir pour cette technologie : « Dans tout Taiwan, au Nouveau Taipei, à Taichung, à Tainan, à Koahsiung, à Changhua, il y a un grand nombre de projets d’expérimentation de véhicules autonomes prêts à démarrer. Dans un même temps, nous pouvons répondre aux besoins de tests sur un espace fermé ou ouvert. Le développement des véhicules autonomes permettra à l’avenir de résoudre les problèmes de trafic. Nous avons hâte de faire face à de nombreux défis futurs. Nous devons constamment nous améliorer dans les trois domaines d’avenir que sont les véhicules autonomes, le réseau de partage et les voitures automatisées. »