La candidature de Taiwan au CPTPP risquerait d’être rejetée

17
Pays membres du CPTPP (image : RTI)

Lors du référendum du 24 novembre dernier, la majorité des Taiwanais s’est prononcée en faveur du maintien de l’interdiction catégorique de l’importation de produits alimentaires en provenance des régions japonaises touchées par la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Cette position majoritaire est qualifiée de non-scientifique par le gouvernement japonais, qui n’écarte pas la possibilité de porter plainte contre Taiwan auprès de l’Organisation mondiale du commerce et de ne pas soutenir la candidature de l’île au CPTPP, Accord global et progressif de partenariat transpacifique. Rappelons que depuis le retrait des Etats-Unis annoncé par le président Donald Trump, le Japon joue un rôle clé dans cet accord régional étendu. Taipei avait compté sur ses bonnes relations avec Tokyo pour faciliter sa candidature. Le gouvernement a déclaré qu’il poursuivrait ses discussions avec le Japon.