Peste porcine : contrôle renforcé sur les valises en provenance de l’Asie du Sud-Est

35
Saucisses de Chongqing siaisies à la douane (image : RIT)

Encore deux paquets de saucisses de porc contaminées par la peste porcine africaine  ont été trouvés au début du mois courant dans les valises de deux voyageurs en provenance de Chongqing et de Harbin de Chine. Ces deux cas ont porté à cinq le nombre total de contaminations confirmées par la douane taiwanaise depuis l’éclat de la peste en Chine cet été. Selon les derniers chiffres en date établis par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), 91 exploitations porcines dans 21 régions en Chine ont été touchées.

Chen Chi-chung (陳吉仲), président par intérim de la commission ministérielle de l’agriculture, a tenu à souligner que les efforts pour contrer l’épizootie dépendent de tout un chacun. « Il n’y a pas que le gouvernement central, les collectivités locales et les associations agricoles. Il faut que tout le monde s’engage. La menace provient de l’extérieur, par l’intermédiaire des voyageurs, aussi bien Taiwanais qu’étrangers. Cela constitue un grand défi. Nous focalisons nos efforts sur ce point. Tout le monde va recevoir un texto à ce propos ce midi, » a-t-il déclaré. En effet, un texto d’alerte de la comission a été envoyé sur tous les téléphones portables à midi pile. Ce message rappelle que l’importation illicite de porc risque d’être punie d’une amende maximale d’un million de dollars taiwanais, soit environ 28 648 euros.

Par ailleurs, la commission s’apprête à renforcer le contrôle de valises des voyageurs en provenance de l’Asie du Sud-Est, notamment du Vietnam, compte tenu des échanges fréquents entre ce pays et la Chine.