Affaire des touristes vietnamiens volatilisés : l’enquête bat son plein

92
Un des touristes vietnamiens disparus retrouvé (Image : Bureau de l'immigration)

Le Bureau du tourisme a récemment confirmé la disparition de 152 touristes vietnamiens faisant à l’origine partie de quatre groupes venus visiter Taiwan le 21 et 23 décembre dernier et qui s’étaient évaporés dans la nature peu après leur arrivée à Kaohsiung.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Andrew Lee (李憲章) a annoncé suivre de près les évolutions de l’enquête : « Tout d’abord notre représentation au Vietnam s’est entretenue avec le gouvernement vietnamien et les discussions ont eu des réactions poisitives. Ensuite, hier matin les diplomates du ministère des Affaires étrangères ont rencontré ceux du Bureau culturel et économique du Vietnam à Taipei pour échanger sur le dossier, et pour témoigner que Taiwan se préoccupe grandement de ce dossier. Nous exhortons le Vietnam à prendre au sérieux cette situation et espérons qu’ils coopéreront pour faire des révisions nécessaires du mécanisme actuel.».

Trois des touristes disparus ont été retrouvés et arrêtés hier, et le Bureau de l’immigration a déclaré tout mettre en œuvre pour enquêter sur les disparus mais aussi sur les éventuelles agences intermédiaires qui pourraient être complices en arrangeant un emploi pour des travailleurs issus de l’immigration illégale.

Il a également déclaré que le « projet pilote Kuan Hung » (觀宏專案) allait être revu suite aux évènements récents. Ce projet consiste, dans le but d’améliorer les chiffres du tourisme, à délivrer des visas électroniques à des groupes de touristes en provenance d’Inde, d’Indonésie, du Vietnam, du Myanmar, du Cambodge et du Laos, tous des pays concernés par la « nouvelle politique vers le Sud » à condition que ces groupes passent par des agences désignées.