Une session parlementaire extraordinaire se tiendra début 2019

16
Le Parlement taiwanais (image : wikipedia)

La dernière session parlementaire de 2018 s’est clôturée le 28 décembre. Aussitôt, les députés démocrates ont proposé l’organisation d’une session extraordinaire afin de continuer d’examiner le budget 2019 du gouvernement central. Si le Kuomintang (KMT), le New Power Party (NPP) ainsi que le Parti pour le Peuple (PFP) soutiennent cette proposition du parti au pouvoir, leurs préoccupations divergent.

Le Kuomintang menace une réduction minimale de 1,3% du budget général et le gel du budget total de la commission de la justice transitionnelle. Le député Tseng Ming-chung (曾銘宗) a précisé : « Concernant par exemple la commission de la justice transitionnelle, le budget ne sera dégelé qu’après la nomination de ses président et vice-président. Nous gèlerons aussi un budget partiel de la commission du traitement des biens mal acquis des partis politiques, accusée d’être anti-constitutionnelle. De même que pour la commission des élections incompétente. Nous espérons que le gel la poussera à s’améliorer lors des élections en 2020. »

Pour sa part, le New Power Party insiste pour voter un projet visant à mettre en place une nouvelle commission consacrée à la sécurité des transports ainsi que pour relancer l’enquête sur le déraillement du train Puyuma du 21 octobre à Hualien. Par ailleurs, ce parti minoritaire tient à discuter d’une révision de loi permettant d’éviter de manière plus efficace l’importation illégale de produits menaçant la sécurité sanitaire, comme notamment du porc contaminé de la peste porcine africaine.

Quant au Parti pour le Peuple, comme les démocrates, il souhaite traiter uniquement du budget gouvernemental car selon lui, tous les autres dossiers ne devront être examinés qu’après le remaniement du gouvernement qui devrait avoir lieu très prochainement. La session extraordinaire se déroulera très probablement du 2 au 11 janvier 2019.