L’élection de 13 chefs de quartiers à Tainan risque d’être invalidée

16
Image Archives de CNA

Le bureau des procureurs de Tainan vient d’intenter un procès d’invalidation d’élection à l’encontre de 13 chefs de quartier de la supermunicipalité de Tainan. Huit de ces 13 chefs élus sont accusés de corruption ou d’achat de vote tandis que les 5 autres sont accusés d’avoir fait voter des électeurs fantômes. Les électeurs fantômes font référence aux électeurs qui ont effectué un transfer de domicile sur papier dans un quartier donné uniquement dans un but électoral et sans déménagement réel. 13 des 649 chefs de quartier de la ville de Tainan sont désormais mis en accusation. Depuis les élections du 24 novembre, les procureurs de Tainan ont déjà intenté 23 procès pour corruption et 21 procès pour intervention d’électeurs fantômes.