Premier cas confirmé de peste porcine africaine sur l’île taiwanaise de Kinmen

58
Périmètre bouclé après la découverte d'une carcasse de cochon mort à Kinmen (image Garde-côtes de Kinmen)

Lundi 31 décembre avait été retrouvé à Kinmen une carcasse de cochon sur la plage. Certains craignent que le cochon, déjà mort depuis trois jours lorsqu’il a été retrouvé échoué sur la plage, provienne de la Chine dont la côte la plus proche se trouve à moins de 3 Km des côtes de Kinmen. Mais les analyses de laboratoire n’ont pas pu révéler l’origine géographique de la bête.

Les analyses de laboratoire ont révélé aujourd’hui que le cochon mort était bien infecté par la peste porcine africaine qui sévit en Chine depuis plusieurs mois déjà, ce qui en fait le premier cas sur le territoire taiwanais.

Etant donné qu’il est impossible de déterminer l’origine du cochon mort, la commission ministérielle de l’agriculture a demandé au Centre de contrôle des maladies des animaux et des plantes du comté de Kinmen de procéder, à partir d’aujourd’hui, à des visites de contrôle des quelques 11000 cochons élevés dans les 68 fermes d’élevage de cochons de Kinmen afin de prévenir contre l’épizootie.

Si les contrôles révèlent des résultats positifs et après confirmation, les autorités sanitaires devront procéder à des abattages sanitaires ainsi qu’à des désinfections, et informer l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) que Taiwan est désormais touché par l’épizootie de peste porcine africaine. La vente des porcs du comté de Kinmen est interdite sur l’île principale de Taiwan pendant 14 jours.