L’élection du chef du parti démocrate progressiste est prévue pour le 6 janvier

26
Image Wikipedia

La Présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文) a démissionné de son poste de présidente du parti démocrate progressite le 24 novembre dernier à l’issue de la défaite de son parti aux élections locales. Les 202 568 adhérents du parti sont invités à se rendre dans 117 bureaux de vote pour élire le futur dirigeant du parti au pouvoir. Deux candidats sont en lice à savoir Cho Jung-tai (卓榮泰), ancien secrétaire général du gouvernement de William Lai et You Ying-long (游盈隆), ancien secrétaire adjoint du DPP. Ce dernier a récemment apporté son soutien aux doyens indépendantistes du parti dans leur demande à Tsai Ing-wen de ne pas se représenter aux élections présidentielles en 2020. Et l’une de ses promesses est de parvenir à faire gracier l’ancien chef de l’Etat Chen Shui-bian (陳水扁) : « Le Parti démocrate progressiste doit traiter avec sérieux le dossier de persécution politique et judiciaire subi par l’ancien président Chen Shui-bian. Si je suis élu président du DPP, j’accélérerai ce dossier dont la demande de grâce à été signée par plus de 86% des représentants du parti. Ce sera une opportunité de tourner une page d’histoire à Taiwan. »