Su Tseng-chang prend officiellement les rênes du gouvernement

31
Su Tseng-chang (à d.) entre en fonction comme premier ministre (image CNA)

La cérémonie de passation entre le premier ministre démissionnaire William Lai Ching-te (賴清德) et son successeur Su Tseng-chang (蘇貞昌) s’est tenue ce lundi 14 janvier en présence du vice-président Chen Chien-jen (陳建仁).

Connaissant les responsabilités qui lui incombent pour avoir déjà dirigé le Yuan exécutif en 2006-2007 sous le mandat présidentiel de Chen Shui-bian (陳水扁), le nouveau premier ministre a souligné qu’il désirait se mettre aussitôt à la tâche pour répondre aux attentes de la population et servir les intérêts du pays : « Je ne suis plus en situation de parler ou d’agir selon mes propres conditions idéologiques. Je sais que je dois retrousser les manches et m’y mettre. En même temps, j’exhorte les membres du gouvernement à oeuvrer sans relâche sur la base du travail existant. Seuls les résultats seront décisifs. »

Quant au nouveau vice premier ministre, il s’agit de Chen Chi-mai (陳其邁), candidat malheureux du DPP à la mairie de Kaohsiung en novembre dernier.

Malgré la démission en masse du Cabinet de William Lai, la plupart des ministres conservent leur portefeuille à la demande de Su Tseng-chang. Le chef de la Diplomatie Jospeh Wu (吳釗燮), la ministre de la Culture Cheng Li-chiun (鄭麗君), le ministre de la Défense Yen Teh-fa (嚴德發) restent ainsi à leur poste tout comme le ministre des sciences et des technologies Chen Liang-gee (陳良基), un temps annoncé au portefeuille de l’éducation. C’est finalement l’ancien ministre Pan Wen-chung (潘文忠) qui avait démissionné il y a neuf mois qui revient à son poste.