Lutte contre la drogue : passage en revue du processus d’importation des matières premières

23
Importante saisie de drogue (image RTI)

Les procureurs et policiers taiwanais ont récemment démantelé deux usines qui transformaient illégalement des matières chimiques légales en kétamine dans le Nouveau Taipei et à Keelung permettant la saisie de plus de 23 Kg de produits finis, de 79 Kg de produits semi-finis auxquels s’ajoutaient 868 Kg de matière première, plus de 1000 kg de solvants clés et tout l’équipement pour transformer ces produits en drogue.

Le premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a tenu à féliciter les procureurs et les policiers qui ont coopéré pour le succès de cette vaste opération entrant dans le cadre de lutte contre la drogue à Taiwan. Soulignant que ces produits auraient pu toucher 500 000 personnes s’ils avaient réussi à atteindre le marché, le premier ministre a annoncé une réévaluation du processus d’importation des substances chimiques sujettes à transformation : « La drogue est source de tous les maux. Nous avons vu que des matières premières chimiques importées en toute légalité peuvent être transformées en drogue. Par ailleurs, les outils de communication utilisés par les criminels s’avèrent aussi très avancés. A partir de ce dossier, nous voyons la nécessité de passer en revue notre processus d’importation des matières premières chimiques et leur flux. D’autre part, nous devons aussi prêter une attention particulière aux outils de communication relatifs. »

Pour le moment, l’enquête a permis d’établir que les substances ont été importées par avion depuis la Chine et que les trois personnes incriminées qui n’ont pas de connaissances suffisantes en chimie ont probablement eu le soutien de complices. Les recherches se poursuivent.