Le prix de l’oncidium est en chute ainsi que son exportation

13
Exploitation d'oncidium (image : RTI)

D’habitude, c’est en décembre que commence la période de pointe pour l’exportation de l’orchidée oncidium de Taiwan mais cette année, ce n’est pas le cas. Le Japon a toujours été le plus grand acheteur mais à cause des températures anormalement élevées cet hiver, les oncidiums au Japon ont déjà commencé à fleurir, ce qui a considérablement baissé la demande d’oncidium importés.

En réalité, les exportateurs taiwanais présentaient déjà cette tendance en octobre où ils devaient habituellement voir parvenir un grand nombre de commandes. L’exportation diminuée a provoqué une offre excédente sur le marché domestique et en conséquence la chute du prix. Une tige d’oncidium de la meilleure qualité ne coûte pas plus que 20 dollars taiwanais (0,57 €), soit seulement la moitié de sa valeur normale. Par ailleurs, l’offre particulièrement abondante d’autres espèces de fleurs, comme notamment le lis, a aussi contribué à cette chute de prix. Mais ce dernier n’a pas été pour autant épargné du malheureux sort. Au contraire, il a connu une baisse même plus importante de son prix, qui est passé de 500 dollars taiwanais (14 €) le bouquet à seulement 100 dollars, aussi à cause des températures anormales.