Taiwan remercie l’Europe de l’avoir défendu contre la pression chinoise

38
Parlement Européen de Strasbourg au Printemps (Image : Flickr - Laurent Brancaleoni)

Afin de prévenir contre l’espionnage chinois, le Yuan exécutif interdira bientôt tout téléchargement et toute connexion des téléphones portables ou d’ordinateurs de fonction  aux plateformes et réseaux sociaux chinois.

Le premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a défendu cette mesure au nom de la sécurité nationale : « Tout le monde sait que dans notre société moderne, sécurité des informations rime avec sécurité nationale. Tous les pays du monde prennent des mesures dans ce domaine, et Taiwan n’est pas une exception ! En particulier maintenant, où nous savons tous comment communiquer et faire circuler rapidement les informations sans mettre en danger la sécurité du pays et de la société toute entière. Le gouvernement doit aussi s’y appliquer : nous ne pouvons nous permettre aucune faille ! »

Il a également appelé tout un chacun à rester sur ses gardes et à veiller à la sécurité de ses informations.