Lee Ming-che se voit interdit de toute visite pendant trois mois

29
Lee Ching-yu, épouse de Lee Ming-che (image : CNA)

Lee Ming-che (李明哲), un activiste taiwanais emprisonné en Chine depuis novembre 2016, ne pourra recevoir aucun visiteur du 23 janvier au 22 avril. En cause : les propos de son épouse déformant la réalité de la situation du prisonnier après sa visite du 18 décembre dernier. C’est ce qu’ont annoncé les autorités pénitentiaires de Chishan (赤山) au Hunan. Cette décision a été prise le 22 janvier alors que Lee Ching-yu (李凈瑜), épouse de Lee Ming-che, ne l’a apprise qu’aujourd’hui.

Lee Ching-yu avait dévoilé devant les médias que son mari a perdu 20 kilos à cause des traitements inhumains. Elle a fait plusieurs demandes pour aller voir son mari depuis septembre dernier mais toutes avaient été refusées avant qu’elle ne puisse enfin avoir l’accès le 18 décembre.

Lee Ching-yu a cherché des soutiens en Europe et envisage de se rendre aux Etats-Unis pour la même cause le mois prochain.