Les agences de voyage seront verbalisées si elles laissent leurs clients transporter de la viande porcine à Taiwan

49
Les saisies de produits de porc se poursuivent à la douane malgré les avertissements (image CNA)

Le premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a affiché sa plus grande fermeté lors d’une réunion de travail sur les mesures de prévention de la peste porcine africaine pour bannir toute importation de produits de porc sur le territoire.

Malgré les fortes amendes mises en place en cas de violation des réglementations, les autorités taiwanaises continuent de relever des infractions et le premier ministre a annoncé que les agences de voyage trop clémentes seront dorénavant aussi mises à l’amende au nom de la sécurité nationale.

Su Tseng-chang a réitéré que l’épizootie de peste porcine africaine « menace sévèrement Taiwan » et que « le travail de prévention s’apparente à un combat. Si personne n’y prête attention, alors elle entrera forcément à Taiwan et dès que la peste porcine africaine nous touchera, elle atteindra toute notre industrie porcine. »

Pour le premier ministre, cela entraînera non seulement une perte annuelle de 200 milliards de dollars taiwanais pour le pays, soit 5,6 milliards d’euros, mais en plus les touristes étrangers risqueraient de bouder Taiwan et le secteur du tourisme serait aussi touché.