Les fermes laitières bientôt ouvertes aux travailleurs migrants à titre expérimental

12
(Image : Bureau de la protection animale de la ville de Nouveau Taipei)

En raison d’une pénurie de main d’œuvre dans le secteur, le ministère du Travail a approuvé une proposition de la Commission ministérielle de l’agriculture qui consiste  à permettre aux fermes laitières taiwanaises d’employer des travailleurs migrants à titre expérimental. La mise en œuvre de cette politique nécessite des amendements des lois concernées, et la Commission devra rendre un rapport de résultats un an après sa mise en œuvre.

Cette mesure avait déjà été proposée en 2016 avant d’être rejetée. Ce plan commencera en juillet de cette année, avec 400 travailleurs migrants dans un premier temps. Au début, les fermiers possédant au moins 80 vaches laitières et au moins quatre employés locaux seront éligibles au programme. Les employeurs devront d’abord proposer les emplois vacants aux travailleurs locaux, et ne pourront faire appel à un travailleur migrant qu’en cas de refus.