Taiwan redouble de vigilance pour éviter tout risque d’épizootie de peste porcine

15
Porc seché de 軒記 (hsuanchi) (photo : PChome)

Alors que la peste porcine africaine sévit sévèrement en Chine, Taiwan a renforcé ses mesures de prévention d’autant plus que la période du Nouvel An lunaire voit le flux des passagers interdétroit s’accroître. Le directeur de la commission ministérielle des affaires continentales Chen Ming-tong (陳明通) a souligné l’importance du travail de prévention à tous les niveaux au vu des enjeux : « La peste porcine est un problème très grave qui pourrrait affecter l’industrie porcine de Taiwan qui représente entre 200 et 300 milliards de dollars taiwanais. Nous devons donc y faire face avec le plus grand sérieux. Toutes les régions doivent travailler ensemble à la ligne de défense de Taiwan, faute de quoi si la peste porcine africaine entre sur le territoire, tout sera réduit à néant. »

Chen Ming-tong a également indiqué que la commission a d’ailleurs initié des campagnes de sensibilisation auprès des épouses chinoises se rendant en Chine pour les congés, les exhortant d’éviter des zones contaminées et leur rappelant l’interdiction de ramener des produits de porcs sur le sol taiwanais à leur retour, en plus des mesures de contrôle renforcé aux frontières, y compris sur les îles annexes.