La langue minnan s’apprend aussi à l’étranger !

12
(Image : RTI)

Alors que les Nations Unies ont promu 2019 comme « l’année internationale des langues indigènes », le ministre de l’Education a également choisi le 21 février la « journée mondiale des langues maternelles » pour saluer les personnes qui ont contribué au développement de la langue minnan.

Cette anée, c’est l’école taiwanaise de Houston aux Etats-Unis qui a remporté le prix de la contribution aux langues locales décerné par le ministère. L’ancien directeur de l’école,  Chang Renyu (張仁裕), a expliqué qu’il y a actuellement 80 à 90 élèves qui suivent des cours des cours de langue le weekend à l’école Houston. L’école propose des cours de chinois standard (communément appelé « mandarin »), de minnan, d’anglais et d’espagnol, et 10 élèves suivent des cours de minnan.

« La plupart des élèves qui viennent sont reconnaissants envers leurs parents de les avoir envoyer prendre des cours. Quant à ceux qui n’y sont pas allés lorsqu’ils étaient jeunes, ils regrettent systématiquement une fois adultes, et déplorent que leurs parents n’aient pas insisté pour qu’ils suivent des cours de chinois standard ou de minnan ».

L’école Houston est le premier lauréat situé à l’étranger à recevoir ce prix.