Une seconde chance pour les chiens errants

47
La vie d'un chien errant sauvé (Image Plateforme pour l'adoption des chiens errants taiwanais 台灣浪孩救援認養平台)

Écouter

Le film « 12 nuits » sorti en 2013 a changé la vie des chiens errants. 12 nuits désignaient le temps qu’un chien errant disposait entre sa capture par un refuge public et son exécution. Les refuges publics pratiquaient en moyenne une à deux euthanasies collectives par semaine. Ce film qui raconte le sort tragique des chiens errants a tellement choqué la société taiwanaise que le Parlement a amendé la loi sur la protection des animaux en 2015. Cette loi interdit la pratique de l’euthanasie des animaux errants dans des refuges publics. Selon la loi, l’euthanasie ne peut être appliquée que sur des chiens capturés atteints de maladie incurable et qui risquent de menacer la santé de l’homme et des animaux. Avec l’amendement de cette loi, Taiwan était fier d’annoncer d’être le deuxième pays au monde à ne plus pratiquer l’euthanasie des chiens errants.

Néanmoins, ne plus appliquer l’euthanasie ne signifie pas que le problème de chiens errants est résolu. Les structures d’accueil publiques tentent de sauver les chiens errants avec les moyens du bord et heureusement, certaines structures privées s’y joignent pour trouver une nouvelle famille à l’étranger pour les chiens errants taiwanais.