Tsai Ing-wen réitère son ambition d’oeuvrer pour la paix régionale

21
(Image Facebook Tsai Ing-wen)

Suite au 2e sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un à Hanoï qui s’est conclu par un échec, la présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文) a tenu à souligner la position de paix régionale de Taiwan aujourd’hui sur sa page Facebook. Concernant la situation de la péninsule coréenne, Tsai Ing-wen a indiqué que Taiwan, en tant que membre de la région, continuera à communiquer et à converser avec les pays concernés tout en menant des coopérations continues avec la communauté internationale dans le but de contribuer à la stabilité et à la paix régionale. A propos de cet échec, le député Wang Ting-Yu (王定宇) de la commission parlementaire des Affaires étrangères et de la Défense du parti démocrate progressiste a souhaité attiré l’attention de tous : « Les Etats-Unis vont-ils coopérer avec la Chine pour faire pression sur la Corée du Nord ou vont-ils faire pression sur la Chine pour qu’elle coupe son soutien à Pyongyang ? Nous devons surveiller de près car ces deux approches différentes auront des impacts sur les intérêts des pays de la région surtout pour Taiwan. Si Washington choisit de collaborer avec Pékin, la Chine parviendra à ses objectifs. Et Taiwan subira des conséquences tant sur le plan économique, que sur les plans militaire et géo-politique. » Le député Wang Ting-yu réitère que 2019 marque les 70 ans de fondation de la République populaire de Chine, les 40 ans du Taiwan Relations Act et également le renforcement américain dans sa stratégie indo-pacifique, par conséquent, Taiwan ne doit négliger aucune évolution possible.