La Cour suprême condamne en appel l’espion chinois Zhou Hongxu

65
La Cour suprême taiwanais a aujourd’hui (jeudi 14 mars) condamné en appel le ressortissant chinois Zhou Hongxiu (周泓旭) à 14 mois de prison pour espionnage et violation de la Loi sur la sécurité nationale (國家安全法) (Image : CNA)

La Cour suprême taiwanaise a aujourd’hui (jeudi 14 mars) condamné en appel le ressortissant chinois Zhou Hongxiu (周泓旭) à 14 mois de prison pour espionnage et violation de la Loi sur la sécurité nationale (國家安全法). Lors de sa première condamnation en 2017, les juges avaient reconnu que Zhou Hongxu avait tenté d’infiltrer l’armée taiwanaise et d’établir des relations avec des politiciens taiwanais et des organisations liées à la jeunesse.

Il avait été prouvé que cet ancien diplômé de l’université nationale Chengchi avait été responsable de récupérer des rapports effectués par trois membres du Nouveau parti (新黨), reconnus eux-aussi coupables d’espionnage en juin 2018.

Etant placé en détention dès le début de l’enquête sur son dossier en mars 2017, Zhou Hongxu avait purgé sa peine d’un 1 an et 2 mois dès mai 2018, il était jusqu’à présent interdit de quitter le territoire taiwanais, assigné à résidence, et devait se présenter quotidiennement à la police. La réponse de la Cour suprême à sa demande de révision du procès en appel est donc définitive.