Alcool au volant, saisie du véhicule au tournant

68
(Photo: pexels)

En vue de lutter contre la conduite en état d’ébriété, les députés des deux camps politiques ont présenté plusieurs projets d’amendements visant soit les réglementations sur la gestion du trafic routier et les sanctions administratives, soit le Code Pénal pour alourdir la responsabilité pénale des contrevenants.

Après plusieurs semaines de tractations, les députés ont enfin voté en troisième lecture hier la révision des réglementations sur la gestion du trafic routier et des pénalités administratives.
Quant à l’amendement du code Pénal, il nécessite davantage de discussions encore. L’objectif principal de cet amendement est d’alourdir les sanctions à l’égard des cas de conduite en état d’ébriété.

L’amendement voté hier est marqué par six principaux points: le traitement différent pour les voitures et les scooters, l’alourdissement des sanctions, les sanctions à l’encontre des passagers, l’utilisation de l’éthylotest anti-démarrage intégré, la saisie du véhicule et enfin l’extension de la période du retrait de permis.