L’haltérophile Hsu Shu-ching s’excuse pour son test antidopage positif

22
Hsu Shu-ching (image : flickr)

Le comité olympique taiwanais Chinese Taipei vient de recevoir une lettre de l’Agence mondiale antidopage (WADA) lui demandant de publier les noms des athlètes qui ont été testés postifs au test antidopage ainsi que la durée respective de leur suspension aux compétitions. Sur la liste des athlètes concernées figure l’haltérophile Hsu Shu-ching (許淑淨), qui a remporté la médaille d’or de la catégorie des 53 kilos aux Jeux Olympiques en 2012 et 2016. Le test n’a eu aucun lien avec ces deux compétitions car il a eu lieu en 2017, peu avant le Championnat du monde d’haltérophilie.

Hsu Shu-ching a expliqué sur les réseaux sociaux qu’elle était à l’époque déprimée et subissait une forte pression et qu’en suivant les conseils d’un proche, elle avait pris des produits fortifiants pour traiter la dépression sans s’interroger sur la composition du produit. La médaillée a annoncé sa retraite en juin 2018.