Taiwan cherche à réaffirmer sa souveraineté sur les îles Pratas

26
Les trois îles Pratas dont situées à 450 km du port taiwanais de Kaohsiung, et à 260 km seulement de la côté chinoise, sont revendiquées par la Chine populaire (Image : CNA - Ministère de l’Intérieur)

La commission parlementaire des affaires intérieures a aujourd’hui convoqué le président de la commission des affaires maritimes Lee Chung-wei (李仲威) au Yuan législatif. La députée du People First Party Chen Yi-Chieh (陳怡潔) a mise en avant le fait que la Chine et les pays de l’ASEAN étaient en négociations permanentes au sujet de l’élaboration du Code de conduite en mer de Chine méridionale, sans que ces dernières aient pour l’instant abouti et sans que Taiwan ait été convié aux discussions.

Lee Chung-wei a déclaré qu’une fois le Code de conduite adopté, ce dernier serait étudié de près mais que, n’ayant pas été consulté pour son élaboration, Taiwan n’y serait en aucun cas lié. Il a rajouté que Taiwan se reférera ainsi toujours aux lois internationales pour régler les différends.

le président de la commission des affaires maritimes a également évoqué l’ouverture par le ministère de l’Intérieur, en avril ou en mai, du tourisme sur les îles Pratas. Il a encore rappelé l’organisation, en juin prochain, d’une Conférence internationale sur les îles Pratas : « Bien entendu, en réalité l’organisation de cette conférence sur les île Pratas a pour but principal de réaffirmer notre souveraineté et de faire connaître au monde les résultats observés par Taiwan en matière de préservation maritime. »

Les trois îles Pratas sont situées à 450 km du port taiwanais de Kaohsiung, et à 260 km seulement de la côté chinoise, et sont revendiquées par la Chine populaire.