Musique traditionnelle au rythme des danses et festivals

28
Musique traditionnelle et instruments chinois (Illustration, image RTI)


Les danses et les festivals traditionnels locaux comme les fêtes villageoises ont longtemps inspiré les compositeurs de musique chinoise. Il n’est donc pas étonnant de trouver un lexique de ce registre presque digne d’un annuaire téléphonique tant le nombre de compositions est impressionnant.

Notre sélection pour l’émission du jour:

-La danse dite de Hu Teng du compositeur Ho Zhan-hao. D’après l’Histoire de Chine, il s’agissait de la danse la plus populaire des Chiu à l’époque de la dynastie des Sui, c’est-à-dire fin 6e début 7e siècle. La danse Hu Teng s’inspire des techniques de danse perse combinées à des pas de danse du nord de l’Inde, offrant un type léger et élégant que la musique tente de retranscrire ici avec une teinte ancienne exotique de l’époque même si les airs de cette époque ont quasiment tous disparu.

-Festival dans un village de montagne: Liu Wen-chin, célèbre pour ses compositions pour violon chinois comme nous l’avons découvert la semaine dernière. Cette fois-ci, cette pièce de Liu Wen-chin fait appel au violon Ban-Hu pour emprunter des tonalités du Ho Nan et nous proposer un timbre clair et fort, débordant presque de passion et véhiculant la joie des villageois de la montagne Tai Hang.

-Festival de la récolte, du compositeur taiwanais Kuan Nai-chung, s’inspire du grand rituel de la récolte des aborigènes qui se réunissent tous les 5 ans pour reprendre à la lettre tout le protocole ancestral dansant et religieux d’action de grâce aux divinités leur ayant accordé une riche récolte.

-Danse de la tribu Yao, une pièce d’anthologie qui a traversé les siècles. L’arrangement que nous écoutons est de Peng Xiu-wen pour adapter la pièce d’origine aux instruments d’un orchestre ethnique tutti.

Excellente écoute!