Commémoration des 70 ans de la terreur blanche sur les campus taiwanais

17
Exposition sur les 70 ans de la terreur blanche sur les campus universitaire (Photo RTI)

Le 6 avril 1949, des policiers et des militaires ont procédé à des arrestations des étudiants sur le campus de la faculté normale, la future université normale de Taiwan et à l’université nationale de Taiwan.

Le défilé des étudiants des deux universités pour réclamer davantage de bourses, la pensée communiste de certains étudiants ainsi que les disputes entre les étudiants et les policiers sont autant de raisons qui ont provoqué cette série d’arrestations.

Wu Cheng-Chih (吳正己), président de l’université normale de Taiwan, se rappelle de ces arrestations qui ont obligé les deux facultés à suspendre les cours : « De notre campus, il y avait plus de 300 étudiants qui ont été arrêtés. Du côté de l’université nationale de Taiwan une trentaine voire une quarantaine d’étudiants ont également été arrêtés. Ces événements ont poussé les étudiants à se lever collectivement pour réclamer la liberté et les droits de leurs camarades. »

De son côté, le président Kuan Chung-Ming (管中閔) de l’université nationale de Taiwan a indiqué que de plus en plus de documents concernant cet événement sont dévoilés permettant de reconstituer la vérité historique. Cette dernière s’inscrira dans la mémoire historique collective.