La représentation taiwanaise à New York attire l’attention sur la situation de Lee Ming-Che

14
Article de la représentation de Taiwan à New York publié dans le Wall Street Journal (image : site du Wall Street Journal)

Le Bureau de représentation économique et culturel de Taipei à New York et Benedict Rogers, fondateur de l’ONG Hong Kong Watch, ont respectivement publié une tribune dans le Wall Street Journal. Dans ces tribunes, Il est question de l’activiste taiwanais Lee Ming-Che (李明哲), injustement emprisonné en Chine selon les auteurs. « Si pour la Chine, la culpabilité est prouvée par la publication d’articles et de commentaires sur les réseaux sociaux, alors je suis tout aussi coupable que Lee Ming-Che », explique Benedict Rogers.

« L’affaire Lee Ming-Che révèle le vrai visage de la Chine », ajoute le Bureau de représentation taiwanais. « Nous avons appris qu’il a longuement regardé la télévision chinoise pendant sa détention, dans l’intention de provoquer une « évolution » de sa vision de la démocratie, ce qui laisse penser à un lavage de cerveau. Le comportement de la Chine et les valeurs partagées par la communauté internationale présente des différences beaucoup trop importantes. »

Lee Ming-Che est emprisonné depuis novembre 2017 après avoir plaidé « coupable ».  Sa femme Lee Ching-yu (李凈瑜) s’est vue refuser toute visite depuis janvier.