Les contrats militaires annoncés par la Défense américaine ne concernent pas l’achat de nouveaux systèmes

12
Système radar ANSPS-48 (Photo Wikipedia)

Le porte-parole du ministère de la Défense Chen Chung-ji (陳中吉) a clarifié la nature de ces deux contrats récemment autorisés par les Etats-Unis. Selon la Défense taiwanaise, le 26 mars la société Raytheon a obtenu un contrat de 50 millions de dollars américains pour le programme de réparation du radar de la marine taiwanaise. Ce programme qui devra assurer une meilleure sûreté à la navigation se terminera en mars 2024.

La même société a par ailleurs obtenu un contrat de 9 millions de dollars américains le 4 avril pour le soutien du système de bouclier antimissile Patriot. La Défense taiwanaise a annoncé aujourd’hui que ce contrat ne consiste pas à vendre de nouveaux systèmes de missiles à Taiwan mais concerne plutôt un suivi des ventes réalisées à Taiwan comprenant l’ouverture d’un bureau de Raytheon à Taipei pour le travail nécessaire.