Tai Tzu-ying enchaine avec un deuxième titre à Singapour

18
Crédits : Wikimedia Commons

La n°1 mondiale du badminton féminin, Tai Tzu-ying (戴資穎), ne s’est pas reposée sur ses lauriers après l’Open de Malaisie qu’elle a remporté la semaine dernière pour la 3e année consécutive.

A Singapour, la Taiwanaise a continué de pratiquer son meilleur badminton pour soulever son deuxième trophée de la saison après avoir battu sèchement son adversaire japonaise Nozomi Okuhara, pourtant habituée des joutes de haut niveau.
La championne du monde BWF 2017 n’a rien pu faire contre les attaques de Tai Tzu-ying qui a remporté la finale en deux manches : 21-19, 21-15 et à peine 41 minutes.

La Taiwanaise conforte encore davantage son leadership mondial pour la 3e année d’affilée, elle qui a annoncé qu’elle pense mettre un terme à sa carrière professionnelle après les JO de Tokyo 2020.

Dans le tableau hommes, le Taiwanais Chou Tien-chen (周天成) a en revanche été stoppé aux portes de la finale par le joueur indonésien Anthony Sinisuka Ginting, n°9 mondial, au terme d’une partie très disputée en 1h19min et trois manches : 17-21, 21-18, 14-21.