La souveraineté taiwanaise n’est pas sujette à négociation

32
Chen Ming-tong, président de la commission ministérielle des affaires continentales (image CNA)

Dans une interview publiée ce lundi dans le Liberty Times, le président de la commission ministérielle des affaires continentales Chen Ming-tong (陳明通) s’est prononcé sur les différentes approches que Taiwan pourrait envisager dans sa politique interdétroit, le média énumérant notamment les modèles de l’Union Européenne ou du CIS, le Commonwealth des Etats indépendants.

Invité à préciser ses propos devant les députés du comité parlementaire de la Justice et de la Défense, Chen Ming-tong a précisé qu’il ne s’agissait ni de la politique gouvernementale ni de son opinion personnelle : « Tout d’abord, le gouvernement ne discute pas de cela. D’autre part, ce n’est pas une de nos politiques. Je veux simplement dire que c’est une opinion qui a déjà été émise au sein de la société par le passé et nous la respectons. »

Le président de la commission ministérielle des affaires continentales a ajouté sans équivoque que la souveraineté et la démocratie de Taiwan ne seront jamais sujettes aux négociations d’ordre politique entre les deux rives.