Le parti pour la souveraineté de l’Etat de Formose et des Pescadores s’invite sur l’échiquier politique

22
Cheng Tzu-tsai (鄭自才) (image d'arhive CNA)

Un nouveau parti arrive dans la course au pouvoir : le parti pour la souveraineté de l’Etat de Formose et des Pescadores, qui a pour but de réaffirmer la souveraineté de Taiwan. Lors d’une conférence de presse annonçant le prochain établissement de cette nouvelle formation politique, Cheng Tzu-tsai (鄭自才), qui en sera le président a expliqué que le traité de San Francisco de 1953 n’a pas déterminé à quel État revenait la souveraineté de Taiwan et des Îles Pescadores. Dès lors, la République de Chine n’est que l’administrateur de l’île.

Sans aucune légitimité, le régime ne peut en aucun cas prononcer d’avis officiel sur le statut de Taiwan. Le nouveau parti espère ainsi mettre en lumière la vérité à l’occasion des élections législatives de 2020. Liu Che-chia (劉哲嘉), le secrétaire du parti, a détaillé que le parti commencerait ses activités le 30 juin. Comme premier objectif, le parti concentre ses efforts sur l’élection de députés sur la liste nationale et souhaite présenter 10 candidats de conscription comme le stipule la loi.