Taiwan veut assouplir ses droits de douane pour intégrer le CPTPP

15
Port de Kaohsiung, illustration (source image : wikipedia)

Une réunion de coordination entre le gouvernement et la branche législative a été organisée ce lundi 29 avril dans le but d’étudier les projets d’amendements inhérents aux droits de douane à l’importation. L’objectif du gouvernement est d’adopter les mesures qui peuvent permettre à Taiwan d’être éligible au partenariat trans-pacifique global et progressiste (CPTPP) et éviter de voir l’économie taiwanaise isolée à l’échelle régionale.

Ces discussions concernent trois volets : tout d’abord, l’amendement de l’accord de libre échange entre Taiwan et le Paraguay. Ensuite, l’exemption des droits de douane sur 15 produits agricoles et piscicoles pour facilier l’intégration de Taiwan au CPTPP.
Enfin, le gouvernement envisage une réduction de la taxe douanière sur les accessoires des gros véhicules diesel. Détails du secrétaire général du gouvernement Li Meng-yen (李孟諺) : « Nous envisageons aussi une réduction des droits de douane sur les accessoires des gros véhicules diesel à l’importation pour remplacer les vieux véhicules. Ces gros véhicules diesel concernent les camions de marchandise, ceux de plus 3,5 tonnes et les véhicules de plus de 10 places. La taxe douanière qui est de l’ordre de 2,5% à 15% pour les accessoires dont les pièces de rechange et les kits de composants sera supprimée. Cela favorisera une baisse des prix de vente et du coût de revient pour le remplacement des vieux véhicules diesel. »

Ces réductions des droits de douane représenteront un manque à gagner de 200 millions de dollars taiwanais, soit 5,8 millions d’euros, dans les recettes fiscales annuelles de l’Etat, mais le gouvernement espère que ces mesures favoriseront la candidature de Taiwan au nouveau partenariat trans-pacifique global et progressiste (CPTPP).