Taiwan dément les rumeurs de rupture diplomatique avec les Iles Salomon

20
Manasseh Damukana Sogavare, Prime Minister of Solomon Islands attends a Lowy Institute event in Sydney, Monday Aug. 14, 2017, (AP Photo/Rick Rycroft)

Le quotidien The Australian a révélé que le premier ministre salomonien récemment élu Manasseh Sogavare considère un changement d’alliance diplomatique au détriment de Taiwan.

La présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文) a réagi en assurant avoir le contrôle de la situation : « Le ministère des Affaires étrangères s’est déjà exprimé à ce sujet : nous contrôlons la situation et allons mettre tout en œuvre sur le plan diplomatique pour consolider nos relations bilatérales avec notre allié. Jusqu’à présent, la Chine exerce une pression continue et accrue sur Taiwan, mais nous continuerons nos efforts, ensemble avec nos alliés diplomatiques, afin de consolider nos relations ».

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Andrew Lee (李憲章), qui avait salué le résultat des élections en qualifiant Sogavare de « vieil ami », a affirmé que le premier ministre pourrait avoir tenu ces propos sur Taiwan dans le but de prendre en considération une partie de l’opinion de son gouvernement de coalition.

« Sogavare est un politicien aguerri, expérimenté en matière de gouvernement. Concernant cette affaire, Sogavare s’entretiendra avec sa coalition ainsi qu’avec les soutiens de Taiwan pour déterminer comment renforcer continuellement les relations bilatérales avec Taiwan. Discuter avec le gouvernement de coalition constitue la procédure normale d’un système démocratique ».

Rappelons que l’archipel des Iles Salomon est l’allié diplomatique le plus important et le plus peuplé de Taiwan dans le Pacifique.