Taiwan souhaite tirer profit des nouvelles taxes américaines sur les produits chinois

14
Clôture en baisse à la bourse de Taipei (image CNA)

Le président américain a annoncé que la taxe douanière sur l’équivalent de 200 milliards de dollars de produits chinois passera de 10% à 25% à compter de ce vendredi 10 mai, estimant que les négociations avec la Chine avançaient trop lentement et reprochant à la partie chinoise de revenir sans cesse sur les négociations commerciales.

Aujourd’hui, les principales actions cotées à la bourse de Taipei ont enregistré un repli et l’indice TAIEX a perdu 1,8%.

En audition au Parlement, le ministre de l’économie Shen Rong-chin (沈榮津) a indiqué que cette nouvelle salve de sanctions américaines aura d’inévitables répercussions sur les hommes d’affaires taiwanais en Chine dont les produits sont inscrits sur la liste de nouvelle taxation américaine.
Cependant, le ministre de l’économie se veut optimiste car ces sanctions représentent aussi une opportunité pour Taiwan : « Depuis les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine s’est rajouté un volet qui est celui de la sécurité avec Huawei et ZTE. C’est quelque chose de très important pour Taiwan. Nous pouvons ainsi constater une vague à la fois importante et rapide de retour des produits du secteur des communications. En effet, si ces produits comme les serveurs haut de gamme sont fabriqués en Chine, alors les grandes marques internationales ou américaines auront des doutes au niveau de la confiance et de la sécurité. Toute ces préoccupations génèrent un environnement qui représente une opportunité pour Taiwan. »

Quant aux inquiétudes soulevées par les besoins en électricité accrus par le retour des usines de nombreux hommes d’affaires, Shen Rong-chin a rappellé que la stabilité de l’alimentation électrique représente une préoccupation majeure du ministère de l’économie et indiqué que la planification de maintenance et d’opérations de Taipower doit suivre le cahier des charges établi.